Tag Archives: Black lives in China

[blogs] Black Panther, Black China, Red Carpet

BlackLivesChina.com reports on the amazing success that Black Panther has had in China!

Black Panther was celebrated by black communities in China with unprecedented fanfare. Across the board, black communities organised group and family outings, donned their finest cultural attire, shared banter in the cinema, and eagerly watched the movie multiple times. It’s no surprise that tickets often sold out!

Scroll below for pictures of the phenomenal premieres in Beijing, Hong Kong, Shenyang, Shenzhen, Shanghai, and Xiamen…

Screen Shot 2018-03-22 at 7.50.13 PM

Screen Shot 2018-03-22 at 7.50.36 PMScreen Shot 2018-03-22 at 7.50.22 PM

Go to their website to see many more pics of the ‘Wakanda Fever’.

And also Wode Maya interviews African Americans to see how African they now feel!

Advertisements

Racisme – avec des caractéristiques chinoises: comment le visage noir a assombri le ton des célébrations du Festival du Printemps en Chine.

Une pièce en collaboration entre Hannah Getachew et Runako Celina Bernard-Stevenson, traduite en français par Grace Maloba

Screen Shot 2018-03-08 at 6.27.45 PM

Les événements du gala du Nouvel An / Festival du Nouvel An chinois de 2018 sont en train d’être débattus en ligne parmi les Africains en Chine et ailleurs dans le monde, les Chinois, et maintenant même la presse occidentale en parle. Quelque 800 millions de personnes étaient connecté pour être témoin du spectacle, entre autres choses, une actrice chinoise défile autour de la scène le visage noirci, avec des fesses et une poitrine prothétiques. Comme beaucoup le savent maintenant, le conte raconté dans le sketch en question ressemble à ceci:

Une jeune fille africaine est sous la pression apparente de sa mère (jouée par l’actrice chinoise Lou Naiming le visage noirci) pour se marier à l’âge de 18 ans. Elle ne veut pas se marier mais veut plutôt aller en Chine pour étudier parce qu’elle aime passionnément nous rappelle, la Chine est incroyable. Alors, elle demande à son ami chinois de faire semblant d’être son fiancé dans le but de faire croire à sa mère qu’elle suit ses désirs. La mère est ravie d’apprendre que sa fille a l’intention d’épouser un Chinois et dit à l’auditoire combien elle est reconnaissante de tout ce que la Chine a fait et fait pour l’Afrique. Pourtant, peu de temps après, le secret est révélé quand la vraie mariée de son fiancé fictif (une femme chinoise) apparaît sur scène dans une robe de mariée, prête à dire «je fais ».

Lorsque sa fille explique pourquoi elle a menti au sujet du mariage et insiste pour déménager en Chine, sa mère semble oublier son désir de voir sa fille se marier. Au lieu de cela, elle regarde passionnément dans le public et déclare « J’aime les Chinois. J’aime la Chine ».

Il semble y avoir une certaine confusion quant à savoir si le personnage de singe accompagnant a été joué ou non par un homme africain.

La pièce se termine comme elle a commencé – en jouant Shakira, la meilleure exportation de l’Afrique, tandis que les Africains dansent sur scène.

Divers Africains, Divers Opinions

La pièce fait plusieurs fois référence à ‘feizhou’, traitant à nouveau le continent africain comme une entité singulière. En fait, il y a 55 pays à travers le continent africain et sa masse terrestre est trois fois supérieure à celle de la Chine. Ce sketch dénature les pays sub-sahariens et la diaspora noire mondiale, mais ne fait aucune référence aux pays nord-africains. Autrement dit, l’Afrique est trop vaste, complexe et diverse pour tout récit singulier.

Ce principe s’applique également au contenu de cet article. Black Lives China ne prétend pas englober toute la diversité de l’expérience noire en réponse à ce sketch, et les lecteurs devraient se méfier de tout article qui prétend le faire.

Parmi la communauté noire, il y a des membres qui trouvent ce sketch inoffensif, divertissant ou largement hors de propos. Pour eux, les éléments du jeu sonnent vrai. Les zèbres, les lions, et les singes sont originaires d’Afrique sub-saharienne, diront-ils. Certains ont été amusés par la musique et la danse, tapant leurs pieds au rythme des tambours sur scène.

D’autres appellent le sketch une distraction. Toute représentation raciste insensible des Africains noirs ne peut exister qu’en raison de la dynamique de pouvoir économique entre l’Afrique et la Chine, disent-ils. À la suite de cette argumentation, on peut souligner le déséquilibre monétaire dans le niveau des investissements financiers que la Chine fait dans les pays africains, contrairement à l’inverse. Une fois que les pays africains auront organisé et négocié des investissements avec la Chine sur la base de priorités régionales et continentales claires, le racisme en Chine s’estompera progressivement. Ce sont juste un échantillon des nombreuses vues dans la communauté noire sur le sketch.

Raciste ou pas? Notre analyse

La question sur la bouche de la plupart des commentateurs semble être si oui ou non le sketch, et en particulier la représentation de la mère était raciste ou racialement insensible… [Lire la suite]